• Accueil
  • Valérie Roberts lance un message inspirant sur son corps postpartum

Valérie Roberts lance un message inspirant sur son corps postpartum

Valérie Roberts lance un message inspirant sur son corps postpartumHPQ

L’animatrice que l’on a connue à l’époque de Musique Plus, Valérie Roberts, est maintenant maman de la petite (et adorable) Lucie, depuis le 15 juin dernier. Sur sa page Instagram, Valérie partage un message touchant, mais aussi, très inspirant sur l’acceptation de son corps suite à une grossesse.

C’est dimanche dernier que la nouvelle maman a partagé un message inspirant rempli de vulnérabilité sur sa page Instagram. Valérie admet ne pas avoir eu envie de partager une photo que son conjoint Martin Juneau a prise seulement quatre jours après avoir donné naissance par césarienne. Dans sa publication, elle explique pourquoi elle a hésité avant de publier l’image. « Aujourd’hui, nous sommes sortis pour la première marche de Lucie, qui a quatre jours. 1km. J’ai demandé à Martin Juneau d’immortaliser le moment et j’ai dit « Je ne pense pas que je vais partager la photo, avec mon ventre encore là pis toute » », lance-t-elle.

Son conjoint a réagi de façon extraordinaire « Et comme c’est un humain extraordinaire, il m’a dit « Au contraire! Tu devrais utiliser ta plateforme pour normaliser le post-partum. Tu as accouché il y a quatre jours, come on! » Il a tellement raison! Donc voilà. Ça c’est mon corps post accouchement. J’ai encore mon ventre de femme enceinte. J’ai encore énormément de rétention d’eau. J’ai une plaie de césarienne donc je marche à 1km heure. Pis j’ai une couche sous ma robe. Le cocktail hormonal est fort après l’accouchement. Ça engendre un trop plein d’émotions, tout le temps », ajoute-t-elle.

C’est en douceur que Valérie Roberts abordera les prochains mois. Et c’est ce qui prône le plus dans son message. C’est ce qui est le plus inspirant. Parce qu’avec la pression sociale, surtout sur les réseaux sociaux, surtout en 2021, il peut être facile de se laisser emporter par des images faussement idéalistes.

« Je vais donc tenter d’être douce avec moi. Et je vais m’assurer d’être transparente avec vous : ce ne sont pas tous les corps qui reprennent leur état d’avant directement en sortant de l’hôpital! Pis le mien, bien il va prendre le temps qu’il faut. Pis je vais essayer de l’aimer ainsi parce qu’il m’a donné Lucie », conclut-elle.

Des messages de ce genre, il en faudrait davantage sur les plateformes web. On a encore définitivement beaucoup à apprendre sur l’acceptation de soi. Femme comme homme.

Dans tous les cas, merci Valérie Roberts.

Julie et Marie, le midi
En direct de 11:30 à 13:01
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.