• Accueil
  • Lara Fabian se confie sur la perte d’un enfant dans le documentaire LARA

Lara Fabian se confie sur la perte d’un enfant dans le documentaire LARA

Lara Fabian se confie sur la perte d’un enfant dans le documentaire LARAClub Illico

Ce jeudi, le Club illico dévoilera LARA, le documentaire sur Lara Fabian. On nous en avait parlé comme d’une mise à nue au gré de sa tournée mondiale, et on ne nous a pas menti. La chanteuse de 50 ans se livre comme elle ne l’a jamais fait pour tracer le portrait d’une vie et d’une carrière aussi extraordinaires que difficiles.

De la perte de sa carrière aux États-Unis, à ses déceptions amoureuses jusqu’à ses années où la France s’est acharnés sur son cas, Lara Fabien revient sur chacun de ses événements avec l’esprit en paix. D’une franchise étonnante, la chanteuse qui sera directrice à Star Académie cet hiver, ne manque pas de répondre à chacune des questions de Jean-Philippe Dion.

Le ton n’est toutefois pas aux révélations chocs, mais bien aux confidences, aux émotions qui sont palpables tout au long du documentaire de 90 minutes où la chanteuse apparaît souvent dans ses plus simples atours, sans aucun maquillage.

Parmi l’un des moments qui nous a d’ailleurs le plus touchés, on note celui où Lara Fabian se confie sur la perte d’un enfant, chose qu’elle n’avait alors jamais admise.

Le sujet s’est glissé dans la conversation après qu’elle ait eu parlé de son mariage avec Gabriel Di Giorgio en Sicile, il y a de cela sept ans. Le couple qui est ensemble depuis toutes ses années a bien entendu échangé sur le fait d’avoir ou non un enfant.

« Quand on s’est rencontrés, j’avais à peine 42 ans, donc c’était encore imaginable. On a exhaustivement parlé d’avoir des enfants et donc on s’est dit : » Okay » », indique-t-elle.

Cependant, la vie avait d’autres plans.

« Et donc j’avais 47 ans, c’était au tour de la commémoration des attentats de l’aéroport en Belgique que ça s’est passé. Tout ça était assez intense comme période. Et le jour où je chante pour les commémorations, après avoir compris que j’étais enceinte, je découvre que mon bébé n’est pas viable. Le même jour. Le lendemain on m’a rentré à l’hôpital… et voilà. Mon bébé n’avait pas de coeur. »

Peu de temps après, la chanteuse a reçu l’appel de La Voix pour devenir coach au Québec en 2018, une expérience qui a en quelque sorte changé sa vie. « Je n’aurais pas pu faire La Voix, et toute ma vie aurait été changée. Peut-être que ce n’était pas ça qui était écrit pour nous, pis que notre famille, c’est Lou, Gabriel et ça s’arrête là », l’entend-on dire alors que des images d’elle et Gabriel en train de s’étreindre passe à l’écran. Les deux sont visiblement toujours habités par ce deuil bouleversant.

Bien entendu, c’est au final le bonheur, la famille et l’amour qui l’emportent sur les dures épreuves qu’a vécues Lara Fabian. Le segment en Sicile avec sa famille, sa relation avec Gabriel Di Giorgio et sa relation unique avec sa fille Lou sont tous des sujets abordés qui représentent les fondements de la chanteuse qui n’a plus peur de se montrer sous toutes ses couvertures, qu’elles soient fortes ou vulnérables.

LARA, un documentaire à voir, et ce, peu importe si l’on est fan ou pas de la chanteuse.

Club Illico

Source: Club Illico

En direct de 16:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.