• Accueil
  • Dramatiques et variétés plus que jamais au rendez-vous pour Radio-Canada

Dramatiques et variétés plus que jamais au rendez-vous pour Radio-Canada

Dramatiques et variétés plus que jamais au rendez-vous pour Radio-CanadaRadio-Canada

C'est ce lundi que Radio-Canada lançait la programmation de la saison 2020-2021 d’ICI Télé dans un contexte pour le moins particulier. Ce n’est pas un secret de polichinelle, nous sommes toujours en pleine pandémie, et c’est donc virtuellement qu’il a été possible de rejoindre l’animateur Jean-Philippe Wauhtier et Dany Meloul, la directrice générale de la Télévision de Radio-Canada, dans une présentation spéciale qui décortiquait tout ce qui attend le public à l’automne et à l’hiver prochain.

D’abord, un mot pour qualifier cette programmation : riche! Même si la crise aura fait apparaître quelques cheveux blancs à l’équipe de la direction et les différents producteurs travaillant pour le diffuseur, reste que c’est main dans la main qu’ils ont travaillé ensemble pour trouver des solutions afin que les tournages reprennent. Dany Meloul le souligne maintes fois, c’est la passion de producteurs comme Fabienne Larouche, Guillaume Lespérance et Joanne Forgues qui ont permis de retrouver un semblant de normalité pour la chaîne.

C’est d’ailleurs le 14 septembre que se donnera le coup d’envoi de la programmation d’ICI Télé. Au quotidien, c’est la cuisine qui a la cote, alors qu’on retrouvera un Ricardo tout neuf pour sa 19e saison dès 11h. Dans l’impossibilité de tourner chez le cuisinier, c’est plutôt dans son atelier de Saint-Lambert qu’on se donnera rendez-vous avec son équipe. Suivra la nouvelle émission de Marina Orsini, 5 chefs dans ma cuisine. Plus tard en fin d’après-midi, juste avant le téléjournal, c’est avec Sébastien Diaz que se poursuit le divertissement avec la deuxième saison d’On va se le dire et son fameux écran DEL géant. Silence, on joue! et Patrice L’Écuyer prendront ensuite l’antenne dès 17h30 avec une formule revisitée pour respecter les mesures de la santé publique. Bien entendu, le public sera certainement déjà bien installé dans son fauteuil avant que ne soit diffusé les épisodes venant clôturer la quatrième saison de District 31 à 19h.

Comme l’année dernière, la semaine débutera en humour avec Discussions avec mes parents le lundi 21 septembre dès 19h30. Pour ceux qui se le demanderaient après l’écoute des deux premiers épisodes, oui, tout a été tourné en temps de pandémie, même si on a l’impression que non. Un travail colossal a été fait en postproduction pour faire oublier la distanciation au public. Une semaine avant, on aura par ailleurs eu l’occasion de renouer avec le passé trouble d’Anémone dans Une autre histoire. Selon les dires d’André Béraud, directeur de la fiction et des longs métrages à la télévision de Radio-Canada, la rencontre entre les deux familles du personnage campé par Marina Orsini provoquera des flammèches. À 21h, la série Fragile, mettant en vedette Pier-Luc Funk et Marc-André Grondin, sera présentée après qu’elle ait connu un très beau succès lors de sa diffusion sur l’Extra en 2019.

Les mardis soir seront intenses avec le retour de Toute la vie, 20h, et 5e rang, 21h, le 15 septembre prochain. Dans la première émission, l’intrigue reprendra quelques mois après la finale, alors qu’une nouvelle cohorte prendra place dans l’école Marie-Labrèque. De nombreux nouveaux visages sont donc au menu, mais la série n’a pas fait table rase de tous les personnages de la première saison. Dans le court extrait qui a été dévoilé lors du lancement, on revoit le personnage d’Anaïs (Cassandra Latreille). La question demeure : est-ce que son bébé a survécu? Pour ce qui est de la dramatique agricole avec Maude Guérin, le quotidien est toujours loin d’être reposant pour les habitants du village de Valmont qui seront encore secoués par des « disparitions mystérieuses, des révélations-chocs, des disputes et des confrontations ». Mais avant, on pourra de nouveau compter sur François Sanche pour enquêter au nom des citoyens dans La Facture.

L'Épicerie avec Denis Gagné et Johane Despins est une formule gagnante les mercredis, on retrouve donc toujours le magazine à cette même case horaire, tout comme Les Enfants de la télé qui entame sa 11e saison le 16 septembre prochain à 20h. Toujours à l’animation, le duo formé d’André Robitaille et Édith Cochrane nous ont concoctés toute un programme avec plusieurs émissions spéciales, dont une sur le confinement en ouverture et une autre plus tard sur le thème des téléréalités! Restés ensuite scotché devant votre téléviseur, car la série qui a fait un malheur sur l’Extra et qui domine les nominations au prochain Gala des Prix Gémeaux, C’est comme ça que je t’aime, débute dès 21h à la même date.

Que seraient nos jeudis sans Infoman? Par chance, nous n’aurons pas à nous poser la question, car l’émission revient pour une 21e saison avec l’irremplaçable Jean-René Dufort et ses précieux complices MC Gilles et Chantal Lamarre. Le jeu-questionnaire 100 Génies prendra la relève pour une deuxième saison. Pandémie oblige, Pierre-Yves Lord sera face à non pas 100 jeunes surdoués, mais bien un groupe de 31 pour assurer un tournage sécuritaire. Également les jeudis soirs, la journaliste Marie-Maude Denis à l’animation de l’émission de reportages, Enquête.

Les vendredis seront marqués par la nouveauté Savourer de Geneviève O’Gleeman à 16h, mais surtout par plusieurs retours. D’abord, le quiz Au suivant, animé par Stéphane Bellavance, le talk-show de Bonsoir Bonsoir en formule hebdomadaire, une autre saison de la comédie Les bogues de la vie et une cinquième saison du Grand rire de… qui réunira encore une fois les meilleures prestations au festival ComediHa! de Québec. Parmi les humoristes qu’on pourra notamment y voir, on note Jean-Thomas Jobin, Anthony Kavanagh, Kim Lévesque Lizotte, Alex Perron et Guillaume Wagner.

Les samedis vibreront d’émotions avec l’émission de France Beaudoin, En direct de l’univers et ses invités de marque, mais avant de lancer la saison, En direct de la rentrée, une émission spéciale de 90 minutes sera diffusée le 12 septembre afin de bien célébrer le lancement de la programmation 2020-2021 d'ICI Télé. Initialement prévu au printemps dernier, c’est cet automne qu’on découvrira la série documentaire Josélito au coeur du monde qui met en lumière des histoires bouleversantes traversées par des gens ordinaires d’exception. L’épisode sous le thème des attentats, dont celui de Polytechnique et de la la grande mosquée de Québec, ne laisseront d’ailleurs personne indifférent. Une fois le dernier épisode du 24 octobre passé, les téléspectateurs pourront profiter des acquisitions de la chaîne, dont l’adaptation télévisuelle britannique du roman Les Misérables.

Les dimanches seront quant à eux réservés à la rediffusion de la deuxième saison  de l’émission d’Explora, Le gros laboratoire avec Jean-René Dufort et Marie-Pier Élie. Puis, le 27 septembre, ce sera les retrouvailles avec Guy A. Lepage et Dany Turcotte pour une 17e saison de Tout le monde en parle. Et comme la pandémie est toujours en cours, la formule du direct qu’on a connu à l’hiver dernier se poursuivra cet automne. En décembre, la troisième saison de Bébéatrice démarrera dès 19h30.

L’hiver sera synonyme d’adieu, alors que trois séries marqueront l’aboutissement de leur récit. On fait ici référence à Faits divers, Trop et Les Pays d’en haut, qui s’amorcera au même endroit où la cinquième saison a pris fin, soit au coup de feu qu’a reçu Séraphin (Vincent Leclerc). Les conséquences de cet événement se feront sentir tout au long de ce dernier sixième chapitre.

Bien entendu, il n’y a pas que des au revoir, car 1res fois, les Galas ComediHa! 2020, Les aventures du pharmachien, Prière de ne pas envoyer de fleurs et Deuxième chance reprendront l’antenne en 2021 pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. La dernière émission a d’ailleurs beaucoup manqué aux Québécois et reprendra ses activités avec Marina Orsini et sa nouvelle covedette, la journaliste d’enquête Monic Néron. Les rencontres se feront comme on les a vus par le passé, mais cette nouvelle mouture comptera beaucoup moins de voyages. On peut donc s’attendre à des histoires d'ici, mis à part une seule qui conduira Marina en Colombie-Britannique. Parmi les nouveautés hivernales, la première saison de la série de l’Extra, La Maison-Bleue, qui connaîtra une suite très bientôt, ainsi que l’émission de quatre épisodes d’Explora, Manger, dans laquelle Boucar Diouf renoue avec son côté épicurien.

Outre les variétés en tout genre et les séries de fiction, les trois galas que diffuse la chaîne sont tous prévus au calendrier et seront enregistrés dans le Studio 42. Les 35es Prix Gémeaux souligneront l’excellence de la production télévisuelle le 20 septembre prochain sous l’animation de Véronique Cloutier. Le public sera composé de producteurs et des artistes nommés. Le 42e Gala de l’ADISQ avec Louis-José Houde sera présenté le 1er novembre. La question du public sera évaluée plus près de la soirée. Le Gala les Olivier a quant à lui été repoussé en mars prochain ; l’humoriste François Bellefeuille en sera l’animateur.

Radio-Canada misera aussi sur des émissions spéciales, la première en est une très attendue, soit le documentaire d’Isabelle Racicot sur le racisme. Dany Meloul a raconté durant la table ronde que l’animatrice l’avait contacté quelques jours après le tragique décès de George Floyd. Cet événement a amené Isabelle Racicot à avoir une interaction très particulière avec le public, et c’est ainsi qu’est né Pour mes fils, mon silence est impossible. Le documentaire sera dévoilé le 23 novembre prochain.

Le spectacle d’humour Showman d’Anthony Kavanagh sera ensuite diffusé. Puis, Dominique Michel sortira à nouveau de sa retraite pour une émission qui tracera le portrait de sa carrière dans Dodo, le dernier acte le 11 décembre à 19h. André Robitaille pilotera ce documentaire qui est né de leur rencontre lors de la dernière saison des Enfants de la télé. On retrouvera ce dernier plus tard en 2021 avec la Revue culturelle 2020 le 2 janvier 21h. Dan Bigras présentera Show du Refuge le 13 décembre à 20h.

Pour bien clôturer l’année 2020, on pourra compter sur une nouvelle édition du Bye Bye, toujours signé par Simon Olivier Fecteau et le producteur Guillaume Lespérance pour une cinquième année consécutive.

Louis Morissette sera aussi au coeur de La barre haute, une émission qui révélera les dessous de son film Le guide la famille parfaite. La date de diffusion est à confirmer, tout comme pour La seizième de Monsieur Nagano dans lequel une équipe a suivi le chef d’orchestre tout au long de sa dernière année à la tête de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM).

Côté jeunesse, Radio-Canada offrira un contenu encore plus riche, alors que la pandémie lui aura fait connaître un regain d’audience. Parmi les retours notables, on compte 14 mille millions de choses à savoir et la deuxième saison de L’Effet secondaire. Les nouveautés de l’automne sont nombreuses : Agent Binky, Bestioles et Cie, Brico-Blagues, Gigantosaurus, Tarzan et Jane, et Les derniers rescapés. À l’hiver, les romans fantastiques de Bryan Perro prendront vie avec la série Amos, chasseur de masques, tandis que l’ourson fétiche des Britanniques s’amènera sur ICI Télé avec Les aventures de Paddington. Autres nouveautés : Les forces des royaumes, Organisation super insolite, Romy & Bou, Théo le loup et VanLab. Radio-Canada ne laisse toutefois pas tomber la populaire émission L‘Agent Jean qui revient pour une troisième saison.

Bref, vous l’aurez compris, vous ne manquerez pas de contenu pour la prochaine année!

En direct de 05:30 à 08:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.