• Accueil
  • Hugues de L'Amour est dans le pré et son amoureuse ont emménagé ensemble

Hugues de L'Amour est dans le pré et son amoureuse ont emménagé ensemble

Hugues de L'Amour est dans le pré et son amoureuse ont emménagé ensembleGroupe V Média

De la huitième saison de L'Amour est dans le pré, seulement deux couples ont su résister à l'épreuve du temps, soit Nicolas et Louise, ainsi que Jayson et Audrey-Ann, qui a souligné avec amour le 30e anniversaire du producteur de grandes cultures ce week-end. Cependant, il semble que Hugues, le candidat qui a fait le plus jaser au cours de la dernière mouture, file aussi toujours le parfait bonheur avec son amoureuse qu'il a présenté à la finale choc de la téléréalité agricole.

À titre de rappel, lors du dernier épisode de L'Amour est dans le pré, l'animatrice Marie-Ève Janvier, qui sera remplacée par Katherine Levac la saison prochaine, avait confronté le vigneron et producteur de cidre pour avoir joué avec le coeur de ses prétendantes, alors que son coeur était déjà attaché à celui d'une autre avant même le début de l'aventure. Fait plus surprenant encore, celle qui faisait déjà battre son coeur était Véronique, une productrice maraîchère et horticole qui avait été sélectionnée par la production, mais faute d'un nombre suffisant de lettres, elle n'avait pu passer à l'étape suivante, au contraire de Hugues. Les deux agriculteurs s'étaient donc rencontrés en sachant qu'ils allaient à l'encontre des règlements stipulés dans leur contrat respectif.

HPQ

Source: HPQ

Bien entendu, une telle annonce a eu l'effet d'une bombe auprès des téléspectateurs qui s'en prenaient déjà beaucoup à Hugues, mais cela n'aura pas empêché le couple de continuer à se fréquenter. Qui plus est, l'ancien candidat a dévoilé lors d'une entrevue avec Narcity que Véronique avait récemment emménagé chez lui.

« Véronique a déménagé chez moi le premier juillet. Les deux fermes sont assez proches, on est à quinze minutes de route. On cohabite depuis le mois de janvier », a-t-il confié au média.

C'est bien là, la recette secrète de leur bonheur selon Hugues qui a indiqué que leur réalité semblable participait à la consolidation de leur amour.

« [O]n est deux entreprises qui ont des employés. On a une structure établie d'employés et d'horaires, on n'est pas la seule ressource sur la ferme. On n'a pas nécessairement un horaire conventionnel de 40 heures semaine, mais on a un horaire similaire. Personne doit justifier à l'autre pourquoi il va travailler le dimanche. Les deux, on le fait sans se poser de question », peut-on lire dans l'entrevue.

Le vigneron reste toutefois prudent quand vient le temps de parler d'enfant : « Le projet de fonder une famille est toujours là éventuellement. On n'est pas rendus encore là, on va se donner le temps de s'assurer que la vie commune va bien avant d'avoir un bébé. »

Par ailleurs, Hugues a admis regretter son choix de ne pas avoir arrêté l'aventure après la ferme. Maintenant en bons termes avec Maryska, il avoue qu'il aurait pu lui sauver une grande peine.

« La ferme m'a permis de valider que Véronique avait une place importante dans ma vie et quand je suis allé en ville, j'ai comme tout remis ça en jeu. Là, j'ai fait des erreurs, j'ai fait de la peine à Maryska. Je pense que si j'avais arrêté après la ferme parce que j'ai rencontré quelqu'un qui me fait décrocher complètement, je pense que les filles auraient mieux compris et mieux réagi. »

Pour la suite, Hugues s'est dit concentré sur un nouveau projet bien spécial : « Pour l'automne, on organise des soirées éphémères avec des humoristes de la relève. Ce n’est pas évident avec la COVID, mais c'est un projet dans le collimateur. »

On lui souhaite donc bonne chance et bien du bonheur avec Véronique.

En direct de 16:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.