12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Les Colocs pourraient perdre le droit d'utiliser leur nom de groupe

Les Colocs pourraient perdre le droit d'utiliser leur nom de groupe

Les Colocs pourraient perdre le droit d'utiliser leur nom de groupeHPQ

Le conflit qui oppose Michael Sawatzky - guitariste, compositeur et auteur de plusieurs chansons du groupe - et le frère du défunt André « Dédé » Fortin ne date pas d'hier et on apprend via le Huffington Post Québec que Sawatzky et le tromboniste Benoit Gagné devront, une fois de plus, défendre leur droit d'utiliser le nom Les Colocs en spectacle.

Pour faire une histoire courte, Réal Fortin (le frère d'André Fortin) a fait enregistrer « Les Colocs » comme marque de commerce en 2009; le nom appartient donc pleinement à son entreprise Gestion Solodarmo depuis. En 2011, une licence a été octroyée à Michael Sawatzky dans une entente hors cour afin qu'il puisse utiliser le nom du groupe culte des années 1990 lors de spectacles hommages tout en respectant certaines conditions.

Aujourd'hui, Réal Fortin soutient que ces conditions n'ont pas été respectées lors d'une quinzaine de spectacles qui ont eu lieu entre 2014 et 2019; il affirme avoir révoqué la licence permettant aux membres actuels du groupe d'utiliser le nom connu du public en spectacle. Une demande d'injonction a donc été déposée à la Cour supérieure le 28 mars dernier.

Si la Cour reconnaît que la licence en question a bel et bien été révoquée, Michael Sawatzky devra négocier une nouvelle entente de licence ou ne pourra plus offrir de spectacles sous le nom des Colocs.

Pour sa part, Michael Sawatzky a révélé au HuffPost Québec qu'il croit que Réal Fortin veut seulement profiter du succès de son défunt frère.

En direct de 16:00 à 18:00
3213
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.