• Accueil
  • Florence K revient sur son diagnostic de bipolarité

Florence K revient sur son diagnostic de bipolarité

Florence K revient sur son diagnostic de bipolaritéPhoto : Karine Paradis

Florence K est une de ces artistes qui ose parler de santé mentale, sensibilisant le public et brisant les tabous. Il y a quelques années, elle en avait bouleversé plus d'un en s'ouvrant sur une grave dépression qu'elle avait traversée et, au début de 2018, elle annonçait dans un magnifique texte publié par La Presse qu'elle avait reçu dans la période de Noël un diagnostic de bipolarité de type II. Cette nouvelle était tombée comme un cadeau, non pas parce qu'elle découvrait être atteinte d'une maladie mentale, mais bien parce qu'elle pouvait désormais la traiter comme il se doit.

Un an plus tard, la musicienne a pris un moment pour faire le bilan. « Depuis que j'ai été diagnostiquée avec la bipolarité de type II il y a un an, j'ai fait une priorité de prendre soin de ma santé mentale et de la surveiller. Après un an à être suivie de près par mon psychiatre, à travailler pour trouver les bons médicaments et à mettre ma santé avant toute chose, je suis fière de dire que je suis maintenant mieux que je ne l'ai jamais été et que je ne le prends pas pour acquis. Être dans le déni, avoir honte, être effrayé d'en parler ou refuser des soins de santé ou une thérapie peut être des facteurs aggravants. Je suis ici aujourd'hui, à mon rendez-vous bi-mensuel avec mon psychiatre, et même si je me sens très bien, je vais continuer de faire ce que je fois faire pour maintenir ma santé. J'espère que les gouvernements vont aussi finalement prioriser notre système de santé mentale pour que tout le monde y ait accès », a-t-elle écrit sur Instagram.

On ne peut que l'applaudir!

En direct de 00:00 à 06:00
750
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.