• Accueil
  • Michel Côté parle de sa carrière et de son jeu dramatique « ordinaire »

Michel Côté parle de sa carrière et de son jeu dramatique « ordinaire »

Michel Côté parle de sa carrière et de son jeu dramatique « ordinaire » Photo : Capture d'écran La vraie nature

Même s'il cumule aujourd'hui plus d'une quarantaine d'années de carrière, le comédien Michel Côté a révélé ce soir à l'émission La vraie nature que c'est avec une grande innocence qu'il a d'abord choisi de faire ce métier.

Entouré de l'animateur Jean-Philippe Dion et des autres invités, le chanteur Kevin Parent et la politicienne Manon Massé, il a raconté que lorsqu'il a choisi de devenir comédien, il l'a fait sans se poser de question, sans réfléchir à la possibilité d'un échec : « Quand j'ai décidé que je serais comédien, c'est probablement un peu d'ignorance et d'innocence, dans ma tête, tu décides de faire ça, tu vas faire ça et ça va marcher. »

Dès le départ, un an après sa sortie de l'École nationale de théâtre, lui, Marc Messier et Marcel Gauthier ont entrepris de rénover un théâtre et ont bossé dur sur le projet pendant plus d'un an. Pas question alors que ce lieu soit inauguré par quelqu'un d'autre; le trio a donc imaginé la comédie théâtrale Broue, qui connaît encore un important succès près de quarante ans plus tard!

Quelques années plus tard, il fait ses premiers pas au cinéma, un peu par accident dit-il, avec le rôle qu'il obtient dans le film Au clair de la lune, sans même avoir à passer d'audition. Une porte déterminante de sa carrière venait de s'ouvrir puisqu'on sait que depuis, il a joué dans des films à succès comme Cruising BarDe père en flicMa fille, mon ange et C.R.A.Z.Y., pour ne nommer que ceux-là.

Et pourtant, encore aujourd'hui, Michel n'est pas convaincu de la force de son jeu dramatique, qu'il qualifie lui-même d'« ordinaire », avouant du même souffle qu'il se sent plus à l'aise à jouer la comédie : « Je suis meilleur en comédie, dans le drame je me trouvais "ordinaire". Je suis très exigeant envers moi-même aussi. Souvent je sortais du premier montage complètement déprimé. Pas juste dans les drames. Je me souviens du premier montage de Cruising Bar, j'étais complètement défait. Peut-être que les gens vont dire : "Ouais, come on", mais j'ai le droit d'être exigent envers moi-même. »

Même s'il ne se sent pas encore à la hauteur de ses exigences - très élevées, avouons-le - professionnelles, il reconnaît être fier d'avoir réussi sa vie amoureuse et familiale, lui qui a récemment eu une petite-fille.

Il ajoute d'ailleurs que c'est ce qui est le plus important dans la vie, tout en soulignant qu'il a tout de même vécu certains des plus beaux moments de sa vie sur scène avec Broue.

Bref, une entrevue dans laquelle Michel s'est livré avec une impressionnante - et touchante - vulnérabilité.

Bonjour Montréal

Bonjour Montréal

avec Stéphane Bellavance

En direct de 05:30 à 08:15
2524
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.