nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

La natation pour bébé

La natation pour bébé

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Marie-Eve Bourassa

La natation est souvent la première activité dirigée de bébé. On dit, par exemple, que les enfants savent d’instinct nager, et que plus tôt on les lance à l’eau, mieux c’est. Mais est-ce exact?


Il est vrai que les nourrissons n’ont pas peur de l’eau : cette crainte ne vient que plus tard. De plus, les nouveau-nés sont dotés d’une excellente motricité dans l’eau : c’est ce qu’on appelle les « réflexes natatoires », réflexes qui gagnent à être stimulés. C’est pourquoi plusieurs souhaitent offrir à leur enfant un contact avec l’eau le plus rapidement possible.

Bébé nageur
D’emblée, évitons la confusion : le principe du « bébé nageur » ne vise pas l’apprentissage de la natation. Il s’agit en fait d’une initiation à l’eau, au plaisir d’être immergé. On dit de l’activité « bébé nageur » qu’elle est excellente pour favoriser la motricité (qui, elle, sera indispensable pour apprendre à nager), la confiance, ainsi que l’autonomie de bébé. En outre, puisque vous devez, vous aussi, vous mouiller, « bébé nageur » vous permet de passer un très agréable moment en tête à tête avec votre enfant, ce qui a pour effet de développer le lien d’attachement.


Allez hop! À l’eau!
Mais à quel âge peut-on commencer ces cours d’initiation? La plupart des écoles conseillent la formation pour les enfants de 3 mois et plus, bien que certains cours sont parfois adaptés pour les nouveau-nés de 6 semaines. La Croix-Rouge, quant à elle, accepte les petits nageurs (toujours accompagnés des parents, bien sûr) à partir de 4 mois.


Peu importe où vous décidez d’inscrire votre enfant, le principe est presque toujours le même. Selon les écoles, la durée de ces cours varie de 30 minutes à 45 minutes.

Au début, on apprendra à bébé à se sentir à l’aise dans l’eau et, peu à peu, sous l’eau. Grâce à votre soutien constant, cette expérience tout en douceur se déroule dans un climat de confiance et d’exploration.

Bienfaits
Comme nous le mentionnions, la natation favorise la motricité : mais ce n’est pas tout! L’eau stimule les sens de bébé. C’est pourquoi « bébé nageur » procure un éveil sensoriel complet : température de l’eau, de la salle, les bruits ambiants, le contact avec l’eau sur la peau, les lumières et les scintillements de l’eau… L’activité rapproche aussi l’enfant et ses parents. À mesure qu’il fait des progrès, ses parents le félicitent. Bébé apprend donc à se dépasser dans un cadre aimant, ce qui, à plus long terme, favorise l’estime de soi.

En outre, l’activité est excellente pour les enfants souffrant d’un handicap.

Tout en douceur
Contrairement à ce que plusieurs croient, on ne lance pas bébé à la piscine à la première séance en lui disant : « Débrouille-toi! » – ce qu’on appelle Infant Swimming Resource n’est pas offert au Canada. Non : la prise de contact avec l’eau doit se faire tout en douceur, dans les bras des parents. Ainsi, on ne force jamais un enfant récalcitrant à entrer dans l’eau. Bébé évolue à son rythme, au fil de séances dirigées par un maître nageur. Plusieurs accessoires seront aussi mis à la disposition des participants, ce qui permettra à l’enfant d’évoluer et de s’épanouir au maximum.

Bien entendu, chacune des séances est adaptée à l’enfant, à son parcours unique, mais aussi à son âge. La plupart des piscines sont aussi chauffées de manière à ce que l’enfant n’ait pas froid.

Contre indications
On conseille habituellement que les enfants qui participent à une activité de « bébé nageur » soient vaccinés (d’où la recommandation d’attendre que l’enfant ait 4 mois). De plus, il est fortement recommandé de ne pas baigner un enfant qui a des lésions (varicelle, plaies, eczéma) ou une infection contagieuse. Bien entendu, on évite la piscine si notre enfant est malade (toux, fièvre, otite, etc.) Si votre bébé est asthmatique ou souffre de troubles respiratoires, il est préférable d’en parler à son médecin et aux moniteurs avant de participer à cette activité.

Natation
Les cours de natation ne commencent que plus tard, et, avant 6 ans, on parle habituellement « d’initiation ». On estime qu'avant cet âge l’enfant n’a pas la coordination nécessaire pour apprendre les différentes nages.

Risques
Des études datant de 2010 ressentaient un risque plus élevé de bronchiolite chez les enfants qui avaient suivi des cours de « bébé nageur ». Irritante pour les poumons immatures et vulnérables des bébés, c’est l’exposition à la chloramine, produite par le mélange du chlore et de matières organiques (urine...), qui est en cause. Ce risque serait ainsi proportionnel au temps passé en piscine avant l’âge de 2 ans. La qualité de l’eau est donc très importante. On évite donc les piscines où il y aurait trop de chlore. De plus, on se souvient qu’il est très important de prendre une douche avant d’aller à l’eau, puisque l’hygiène a un impact direct sur l’eau en termes de contamination microbienne.


Sécurité et surveillance
Chaque été, le bilan des noyades a de quoi nous donner froid dans le dos. Bien entendu, tous les parents souhaitent que leurs enfants soient en sécurité. Offrir des leçons d’initiation à la natation et des cours de natation aux enfants est une excellente initiative. Ceci étant dit, la Croix-Rouge et la Société de sauvetage sont formelles : rien ne remplace la sécurité et la surveillance. Ainsi, on dit souvent qu’un bébé qui a appris à se tourner sur le dos et qui sait flotter est en sécurité toute sa vie : il faut toutefois se méfier de ce faux sentiment de sécurité. La noyade se passe de façon silencieuse, et il ne faut que de 15 à 20 secondes pour qu’un enfant se noie.

Soirée à votre Rythme

Soirée à votre Rythme

avec Stéphane Richard

En direct de 20:00 à 00:00
1605
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.