• Accueil
  • Revue de presse | Distanciation : «Ça fait des consignes un peu confuses»

Revue de presse | Distanciation : «Ça fait des consignes un peu confuses»

Revue de presse | Distanciation : «Ça fait des consignes un peu confuses»98.5
Paul Arcand

Les mesures de distanciation physique continuent d'alimenter la controverse au Québec, trois mois après le début de la pandémie.

Les ajustements, mesures et nouvelles «bulles» proposés par la Santé publique, lundi, n'ont pas fait l'unanimité... encore une fois.

Revue de presse du 16 juin 2020

15:57

Revue de presse du 16 juin 2020

Détails

«Sérieusement, c'est un peu complexe; c'est surtout que ça sème la confusion (...) Ce n'est pas simple à retenir. Là ou c'est encore plus compliqué à suivre, c'est de ne pas imposer le port du masque dans des endroits clos comme le transport en commun (...) Je prends le métro, on ne te l'impose pas on te le recommande fortement. Tu as des gestionnaires d'immeubles qui peuvent  l'imposer. Dans certains magasins, on l'impose; dans d'autres on ne le fait pas pantoute. Ça fait des consignes un peu confuses.»  

Plus tard au cours de son émission matinale, Paul Arcand a tenté de connaitre tous les tenants et les aboutissants de la mise en place de ces mesures auprès du directeur de la Sécurité publique, le Dr Horacio Arruda.

Ce dernier revenait sur le port du masque dans les transports en commun, toujours non obligatoire.

Les rassemblements de 50 personnes et moins bientôt autorisés dans les lieux publics et un assouplissement des règles de distanciation physique a aussi été annoncé. On fait le point avec Dr Horacio Arruda, directeur national de la santé publique.

14:24

«On va voir comment les gens vont se comporter. On n’est pas rendu là. Je n’exclue rien. Ce que je dis aujourd’hui, c’est bon pour aujourd’hui. On va voir ce que ça donne demain.»

En direct de 16:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.