nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • L’intérêt de faire parler un enfant de sa journée

L’intérêt de faire parler un enfant de sa journée

L’intérêt de faire parler un enfant de sa journée

Ce n’est pas tous les jours facile de faire parler un enfant de sa journée à l’école ou à la garderie. C’est quand même le meilleur moyen de savoir qui il devient.

Chaque jour, votre enfant vit des choses qui le marqueront à long terme. Sa relation avec les autres ou avec les professeurs forge l’adulte qu’il deviendra.

Il y fabrique aussi de nombreuses choses de ses mains et il apprend plus de choses en un mois que nous en apprenons en un an. C’est une bonne raison pour essayer de savoir un peu tous les jours ce qui s’est passé dans sa dure journée de labeur.

Détecter les problèmes d’avance

La première utilité de ces conversations pour un parent un peu anxieux, c’est de dépister l’intimidation. C’est normal, avec tout ce qu’on entend dans l’actualité. Les parents veulent savoir si tout va bien dans la cour d’école.

Ils ont bien raison parce qu’en communiquant davantage, ces problèmes seraient peut-être plus faciles à contrôler. Un enfant qui raconte que des plus grands veulent jouer loin des professeurs devrait sonner une cloche. Les enfants qui racontent combien ils sont plus forts que leurs camarades dans les jeux de guerre aussi.

En parlant des jeux subtilement, les parents pourront intervenir à temps et glisser des messages à leur jeune enfant. En façonnant ainsi les rapports de pouvoir au quotidien, les parents auront un véritable impact sur le comportement de l’enfant. Et ce sera bien plus agréable que d’apprendre à la dure que son enfant est intimidateur ou intimidé sur une base quotidienne.

Comprendre ses champs d’intérêt

Parler d’école à son enfant est aussi une bonne façon de comprendre ses forces et ses faiblesses. Si votre enfant parle longuement du fait qu’il déteste la lecture, vous comprendrez qu’il aura éventuellement besoin de soutien dans ce domaine.

De même, s’il vous parle passionnément de sa démarche artistique ou du plaisir qu’il a en mathématique, vous saurez vers quoi il a tendance à aller naturellement. Les forces et les faiblesses des enfants aident souvent les parents à les épauler plus tard quand il sera temps de leur remonter le moral ou de les aider à s’orienter.

À chaque jour sa petite perle

Il faut aussi le dire, nos enfants sont de petites mines d’anecdotes hilarantes et de blagues inventées. L’idée de parler à son enfant en fin de journée, c’est aussi de partager les moments les plus cocasses.

Non seulement les histoires de pets du petit Victor renforceront vos liens avec vos enfants, mais elles deviendront probablement aussi un petit bonheur quotidien pour les parents qui ont la vie professionnelle un peu tristounette.

Comment s’y prendre quand un enfant parle peu ?

Si votre enfant parle peu, extraire l’information est plus difficile, mais pas impossible. L’important avec les enfants plus introvertis est de ne pas transformer les fins de journée en interrogatoire. Il faut voir chaque petit indice comme une façon d’en apprendre davantage plus tard.

Par exemple, si votre enfant parle de Justine qui lui a prêté sa deuxième paire de mitaines, vous pouvez retenir deux choses. Justine est gentille avec votre enfant et il a besoin d’une deuxième paire de mitaines.

Il n’est pas nécessaire de chercher à en savoir plus immédiatement. Mais les jours suivants, vous pourrez demander si les nouvelles mitaines prennent l’eau et si Justine était là pendant la récréation. À la longue, ces indices aideront votre enfant à se souvenir d’autres événements et lui donneront envie de se confier.

Et souvenez-vous que si vos enfants sont discrets, ce n’est pas nécessairement pour cacher des choses. C’est simplement que plus l’école est loin, plus ils ont de difficulté à se souvenir de leur journée. D’où l’intérêt d’en parler le plus vite possible quand vous les retrouverez en fin d’après-midi.

Bonjour Montréal

Bonjour Montréal

avec Stéphane Bellavance

En direct de 05:30 à 08:15
2199
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.