• Accueil
  • Mode d’emploi pour fêter le Nouvel an chinois

Mode d’emploi pour fêter le Nouvel an chinois

Mode d’emploi pour fêter le Nouvel an chinoisBloome Magazine

Cet article est une collaboration avec bloomemagazine.com

Le 25 janvier prochain donnera le coup d’envoi à l’année du rat de métal et des millions de personnes partout sur la planète (pas seulement les Chinois!) vont célébrer et observer une foule rituels porte-bonheur. Voici ce qu’il faut savoir pour fêter sous le signe de la chance, que l’on soit superstitieux ou pas. 

À faire avant : le grand ménage
La tradition, d’origine taoïste, veut que l’on nettoie la maison de fond en comble la semaine précédant le Nouvel An, et que l’on profite de l’occasion pour se débarrasser de tout ce qui est cassé ou usé. La symbolique : on balaie littéralement les mauvaises choses du passé pour faire place à la chance. Et attention : il faut attendre plusieurs jours après le nouvel an pour faire le ménage à nouveau, sinon on risque de «balayer la bonne fortune» hors de la maison pour toute l’année à venir.

Opération shopping
Autre tradition pour les célébrations de la veille du Nouvel An : ne porter que des vêtements neufs (chaussures et sous-vêtements inclus!), mais jamais de noir. Si c’est l’année de notre signe, on doit en outre porter un élément rouge. On peut aussi se faire couper les cheveux pour l’occasion si on veut vraiment mettre les chances de notre côté. Et on ne les coupe pas tout de suite après le nouvel an!

RSVP pour le 24 janvier
Même si la fête officielle est le 25 janvier cette année, c’est le «souper de la réunion», qui se déroule la veille, qui sera  le repas le plus important de l’année. On invite famille et amis pour un festin, et on tient le coup jusqu’à minuit! À noter : la date du Nouvel An chinois (ou Nouvel An lunaire), qui a presque toujours lieu entre le 21 janvier et le 21 février, est déterminée en fonction du calendrier luni-solaire.

Poisson et dumplings au menu
On sert toujours du poisson, de préférence entier, car il est gage de prospérité. Pourquoi? Parce qu’en chinois, le mot «poisson» se prononce comme le mot «abondance». La tradition veut aussi que l’on serve des dumplings, qui évoquent la richesse – plus on en mange au réveillon, plus l’année sera prospère –, ainsi que des nouilles aussi longues que possible, qui symbolisent la longévité.

Du rouge, de l’or et des clémentines dans le décor
Comme le rouge et l’or sont les couleurs officielles des célébrations, on en profite pour décorer avec des accessoires dans ces tonalités (lanternes, nappes ou napperons). Quant aux clémentines, elles incarnent le renouveau et la renaissance. À disposer dans un bol comme centre de table ou à déposer devant chaque convive.

Distribution d’enveloppes rouges
Un des rituels porte-bonheur les plus importants liés au Nouvel An lunaire est d’offrir une somme d’argent dans des enveloppes rouges – qui symbolisent la chance –  aux enfants et aux personnes âgées après le souper du Nouvel An. On peut aussi en offrir à tout le monde, en personne ou en mode virtuel, car il est d’usage d’envoyer des enveloppes rouges par WeChat aux absents. On peut profiter de la distribution pour régler une autre superstition, qui est de rembourser à nos proches l’argent qu’on leur aurait emprunté au cours de l’année précédente.

Et on n’oublie pas la voiture!
Certains vont jusqu’à faire laver leur voiture la veille du Nouvel An, et ils déposent des clémentines – et même une enveloppe rouge – sur le tableau de bord! Bon, ça ne peut pas nuire…

En direct de 12:00 à 16:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.