• Accueil
  • 5 raisons de s’évader à Puerto Vallarta cet hiver

5 raisons de s’évader à Puerto Vallarta cet hiver

5 raisons de s’évader à Puerto Vallarta cet hiverEdward Kreis, dK.i.imaging / Moment / Getty Images

Cet article est une collaboration avec Guides de voyage Ulysse.

Plus de 35 000 étrangers vivent plusieurs mois par an dans la région de Puerto Vallarta. Majoritairement originaires des États-Unis et du Canada, ces snowbirds sont séduits par son art de vivre, sa facilité d’accès, son faible coût de la vie et ses nombreux services (pratiques comme médicaux) à disposition. Il est aussi facile de s’y évader pour quelques jours de vacances...

La diversité d’attraits

Avec une population d’environ 300 000 habitants, Puerto Vallarta ne se résume pas à une simple station balnéaire. En plus de ses plages splendides et de la diversité des activités de plein air proposées, elle est reconnue pour l’amabilité de ses habitants, son environnement sécuritaire et son ouverture d’esprit. Des atouts qui expliquent aisément pourquoi Puerto Vallarta se classe parmi les principales destinations touristiques du Mexique, et qu’elle soit la capitale du tourisme gay au pays.

La municipalité, qui s’étale sur près de 12 km du nord au sud, affiche de multiples facettes : culturelle et historique dans le Centro, festive dans la Zona Romántica, chic du côté de la Marina… Autant de façons de tomber sous le charme de Puerto Vallarta.

L’animation du Malecón

Artère emblématique de Puerto Vallarta depuis 1936, le Malecón est une voie piétonne qui longe la mer entre la Calle 31 de Octubre au nord et Playa Los Muertos, au sud du Río Cuale. Animé de jour comme de soir, il attire des joggeurs matinaux, des familles mexicaines en promenade, des touristes de tous horizons flânant de restaurants en boutiques, et plus tard, de jeunes fêtards qui remplissent les bars et boîtes de nuit. L’animation est aussi assurée par les vendeurs de souvenirs et de nombreux artistes de rue, tels les Voladores de Papantla, qui effectuent une impressionnante danse rituelle tout en tournoyant dans les airs autour d’un poteau d’une vingtaine de mètres de haut. Une dizaine de belles sculptures de bronze jalonnent la promenade du Malecón, entre autres l’emblème de la ville, El Caballito de Mar, signée par l’artiste Rafael Zamarripa.

Les Mercados et Farmers’ Markets

Les gourmands et gourmets ne seront pas déçus à Puerto Vallarta. L’offre gastronomique de la ville se décline de mille façons. Plusieurs marchés hebdomadaires animent aussi les villes et villages de la région. Les traditionnels tianguis mexicains proposent une incroyable variété de produits frais et d’ustensiles vendus à bas prix (le plus grand se déroule le jeudi à La Peñita). Parallèlement, la croissance de la population d’expatriés nord-américains a engendré une forte demande pour des fruits et légumes bios ou d’autres produits fins concoctés par des artisans culinaires locaux, qui sont vendus dans les Farmers‘ Markets (le plus célèbre est celui d’Olas Altas, le samedi). Dans tous les cas, ces marchés sont des attraits à ne pas manquer.

La Bahia de Banderas et les plages

Gigantesque baie, large de 30 km et longue de près de 40 km, elle compte quelque 100 km de côte. Elle fait office de port naturel depuis des siècles et accueille depuis bien plus longtemps de nombreuses baleines qui viennent s’y accoupler et s’y reproduire. Elle offre un paysage spectaculaire qui est à la source du succès touristique de Puerto Vallarta.

Les côtes de la Bahía de Banderas et de la Riviera Nayarit sont constellées de plages sauvages, de petites villes typiques et de villages de pêcheurs qui offrent une agréable solution de rechange aux complexes touristiques qui continuent de pousser dans cette région de plus en plus populaire.

La plus célèbre plage du centre-ville de Puerto Vallarta est la Playa de los Muertos. On s’y baigne en toute sécurité. Il est aussi facile d’explorer les alentours de Puerto Vallarta en prenant un bateau taxi vers les plages sauvages du sud de la baie de Banderas comme Playa Caballo.

La Sierra Madre

Les verdoyantes montagnes de la Sierra Madre occidentale donnent l’occasion d’une escapade aussi passionnante que vivifiante. Rapidement accessibles depuis la côte, les anciens villages miniers perchés dans la brume racontent des pans importants de l’histoire de la région, tout en dévoilant une architecture coloniale particulièrement bien conservée. Culture, gastronomie, plein air et bain de fraîcheur agrémentent tout séjour dans ces contrées d’altitude.

En direct de 12:00 à 16:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.