12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Si je m’aimais davantage… je n’aurais pas besoin de l’approbation des autres pour exister

Si je m’aimais davantage… je n’aurais pas besoin de l’approbation des autres pour exister

Si je m’aimais davantage… je n’aurais pas besoin de l’approbation des autres pour exister

L’une des plus grandes craintes que nous avons lorsque nous sommes aux prises avec un problème d’estime de soi, c’est de déplaire aux autres.

Nous avons peur de les offenser, de les décevoir… Et lorsque ça nous arrive, c’est le tsunami émotionnel; nous nous en voulons amèrement.

De ce fait, nous apprenons très vite à faire extrêmement attention à tous nos comportements, marchant ainsi constamment sur des œufs.

Ce que les autres pensent devient alors beaucoup plus important que ce que nous pensons nous-mêmes. Par conséquent, nous en venons à ne plus prendre aucune décision sans leur approbation, car nous ne voulons surtout pas faire d’erreurs.

Selon notre perception, déplaire, c’est risquer d’être moins apprécié et d’être moins aimé, car nous sommes persuadés que l’amour ne peut nous être donné gratuitement. Pour l’obtenir, nous croyons qu’il nous faut correspondre à une certaine image, celle qu’on s’attend de nous.

En tant qu’ancienne personne qui ne s’aimait pas, je me rappelle toutes les fois où je me suis empêchée de faire des choses et d’être totalement moi-même parce qu’il était beaucoup plus important de respecter les besoins et les attentes des autres que mes propres besoins. En réalité, c’était comme si je m’enfermais dans une cage dans laquelle j’allais mourir à petit feu.

C’est extrêmement exigeant et éprouvant que de sentir que l’on doit toujours se conformer à son environnement de peur d’être rejeté. Mais comment arriver à se sortir de ce merdier dans lequel nous sommes probablement coincés depuis la tendre enfance?

En travaillant, tout simplement, à reconnaître et à rehausser notre propre valeur. Pour ce faire, il faut d’abord apprendre à focaliser sur nos forces et nos qualités, sur tout ce qui nous différencie et fait que nous sommes une personne intéressante.

Rappelons-nous que nous avons beaucoup plus à offrir que nous le pensons et, surtout, que nous n’avons nul besoin de l’approbation des autres pour exister.

En direct de 06:00 à 09:00
2294
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.