12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Couple : quand rien ne va plus

Couple : quand rien ne va plus

Couple : quand rien ne va plus

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Marie-Eve Bourassa. 

Si vous êtes malheureuse et frustrée, il est fort possible, voire tout à fait normal, que vous remettiez votre couple en question. Quand rien ne va plus, avant d’en arriver à une rupture, quelles sont les options qui s’offrent à vous?


Ne pas éviter le conflit
Vous évitez de confronter votre conjoint en espérant qu’avec le temps la situation se replace d’elle-même? C’est une erreur, puisque plus on ignore un conflit, plus on le nourrit. En effet, l’harmonie au sein d’un couple ne se définit pas par l’absence de différends, mais bien par l’habileté des conjoints à les résoudre ensemble. Essayez donc de parler tout de suite de ce qui vous inquiète ou vous blesse, en tentant de ne pas être moralisatrice ou accusatrice. Et souvenez-vous que la faute ne revient pas toujours à votre partenaire. Acceptez vos torts : ça l’aidera et ça vous aidera aussi.


Faire une liste des avantages et des inconvénients
Oui : le grand classique de la liste est toujours d’actualité! Celle-ci pourrait bien vous aider à y voir plus clair. Mettez-y autant les aspects financiers que ceux qui sont affectifs, et profitez de cet exercice pour chercher les raisons de cet éloignement et de vos frustrations.

Notez bien : cette liste est pour vous, et pour vous seulement! Elle ne devrait pas servir d’argument ou de « preuve à conviction » lors d’un face à face avec votre conjoint.
 
Confiez-vous à une amie
Pour prendre un peu de recul, rien de tel que de parler de ce qui vous tracasse. Cherchez donc une bonne oreille qui saura vous écouter et, si possible, vous conseiller sagement. Tentez de trouver quelqu’un d’impartial. On oublie donc les membres de la famille, ou les amis du couple, qui pourraient évidemment avoir un point de vue biaisé sur toute l’affaire. L’important, c’est de verbaliser : pas de faire le procès de quelqu’un.


Concentrez-vous sur le futur
Évaluez les possibilités et votre futur à deux. L’avenir, c’est devant, et dans cette optique, si vous et votre conjoint décidez de travailler pour faire marcher les choses, ne ramenez pas sur la table des conflits appartenant au passé.

Inversement, si malgré les beaux mots et les promesses, rien ne change et votre relation ne fait que s’envenimer, ne restez pas accrochée à un passé qui n’existe plus. Certes, vous avez un jour été heureux. Malheureusement, il arrive que l’on grandisse en s’éloignant. Et il se peut que les distances soient trop importances pour les traverser à la nage : surtout si vous êtes la seule à avoir quitté votre rivage alors qu’il reste confortablement assis sur sa plage.

 
Prendre du temps en solitaire
Commencez avec quelques heures, voire un weekend en solitaire. Parfois, le simple fait de prendre ses distances nous permet d’avoir une meilleure perspective, une vue globale sur notre situation.

Si rien ne va plus, optez pour une séparation temporaire, le temps de clarifier les choses. Combien de temps? Difficile à dire, mais on conseille habituellement de prendre un recul de plus de deux semaines, en limitant de façon considérable les contacts avec le conjoint. Ce qui, entre autres, signifie de ne pas flancher et attraper le téléphone dès qu’on s’ennuie. Vous devrez passer par dessus l’angoisse de solitude avant de réussir à y voir clairement.

Effectuez un retour sur vous. Sans vous défendre ni vous justifier, souvenez-vous que vous avez des responsabilités face à votre union et les minimiser ne ferait qu’envenimer la situation. Forcez-vous à répondre à des questions qui peuvent être difficiles, comme « Est-ce que je l’aime encore? »


Thérapie
On l’a déjà dit : parler de notre relation et de nos conflits est fort bénéfique. Le faire devant quelqu’un d’impartial, c’est encore mieux, surtout si cette personne est une spécialiste en la matière. Chaque année, une foule de couples qui croyaient que tout était perdu ont finalement vu la lumière au bout du tunnel. En effet, grâce à la thérapie, vous pourriez réussir à communiquer bien plus efficacement avec votre conjoint. Qu’elle soit de couple ou personnelle, la thérapie pourrait vous faire le plus grand bien.


Les enfants
Chicanes interminables, irritations, frustrations : difficile de croire que, jadis, vous vous entendiez si bien! Bien sûr, vous n’êtes pas les seuls à être pris dans ce triste engrenage et, à une époque où l’on montre du doigt le « couple jetable », on ne met pourtant pas fin à une relation de gaité de cœur; surtout lorsqu’il y a des enfants dans le portrait.

Rester ensemble « pour les enfants », cependant, est rarement l’idée du siècle – comme celle de faire un enfant pour se rapprocher… En effet, même si les enfants préfèrent voir leurs parents ensemble, ils veulent aussi avoir des parents heureux. Personne ne peut être heureux au sein d’une relation conflictuelle : pas vous, pas vos enfants.

 
Ne pas exiger l’impossible
Finalement, rappelez-vous que sauver un couple n’est possible qu’à condition de le faire à deux. Certes, vous pouvez mettre de l’eau dans votre vin, mais votre conjoint doit le faire aussi. Si cette volonté de sauver votre union n’est pas partagée, ou que les efforts ne sont pas mis des deux côtés, vous retomberez rapidement dans le cercle infernal, et maintenir un couple artificiellement en vie n’est pas la meilleure des idées.

Bref, si le respect est totalement absent de votre couple, il est peut-être temps de vous écouter et de claquer la porte. Sur une note plus positive, si vous réussissez à faire renaître la flamme, soyez assurée que votre union n’en sera que plus forte et plus vraie.

 
Lecture inspirante

Comment continuer à se parler, à s’aimer, à se désirer, Caroline Kruse, édition Marabout, ISBN 9782501086127, 24,95 $

En direct de 06:00 à 09:00
1945
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.