• Accueil
  • 3 fabuleux parcs nationaux à visiter au Costa Rica

3 fabuleux parcs nationaux à visiter au Costa Rica

3 fabuleux parcs nationaux à visiter au Costa Rica iStock.com/Maxine Weiss

Cet article est une collaboration avec Guides de voyage Ulysse

Des fleurs qui embaument l'air, une végétation luxuriante, des oiseaux aux chants aussi jolis que leur plumage, des papillons multicolores, des espèces peu connues: voici 3 parcs du Costa Rica où observer une panoplie de beautés naturelles!  

Parque Nacional Volcán Arenal

Le Volcán Arenal représente l’image parfaite que l’on se fait d’un volcan. On vient de partout sur la planète pour admirer cet immense cône de 1 720 m d’altitude, facilement repérable de toutes directions, et particulièrement du côté ouest, là où se trouve le lac Arenal.

Créé en 1994, le Parque Nacional Volcán Arenal, qui couvre une superficie de 120 km2, fait partie de l’Área de Conservación Arenal. Ce parc vise à protéger cette région, mais également à renseigner les visiteurs sur le volcan. L’endroit le plus visité du parc est le mirador, situé à 1,3 km de l’entrée. Ce belvédère basé au pied du volcan constitue un excellent endroit d’où l’admirer et sentir toute sa puissance. On distingue encore aisément les nombreuses coulées de lave qui se sont frayé un chemin jusqu’à la base de la montagne, consumant tout sur leur passage.

Parque Nacional Corcovado

Le Parque Nacional Corcovado est sans contredit l’un des parcs nationaux parmi les plus captivants du Costa Rica. D’une superficie de 426 km2 (auxquels s’ajoutent 55 km2 marins), il protège une grande partie de la forêt tropicale humide de la Península de Osa, composée de huit habitats naturels différents. Véritable paradis ornithologique, le parc abrite 375 espèces d’oiseaux, dont le magnifique ara écarlate. De plus, on y a recensé 124 espèces de mammifères, 117 espèces d’amphibiens et reptiles, 40 espèces de poissons d’eau douce et quelque 800 espèces d’insectes! La forêt tropicale humide possède une richesse sylvestre insoupçonnée où l’on dénombre environ 500 essences. Parmi ces arbres, certains atteignent une hauteur de 40 m à 50 m, et le plus grand de tous, le ceiba pentandra, peut atteindre 70 m. Les arbres chargés de mousse, de plantes épiphytes et de lianes, combinés à l’humidité et à la chaleur, donnent à l’endroit un petit air de bout du monde.

Parque Nacional Tortuguero

Le Parque Nacional Tortuguero est l’un des endroits les plus visités de la côte Caraïbe, mais comme on y trouve différents canaux et sites d’intérêt (rivière, plage, sentiers, etc.), les visiteurs demeurent dispersés dans le parc. La faune et la flore y étant d’une qualité et d’une quantité exceptionnelles, ils n’ont aucun mal à se retrouver seuls sur un petit canal à observer des paresseux accrochés à leurs branches, des singes hurleurs ou capucins, des tortues d’eau douce, des iguanes, des lézards, des grenouilles venimeuses, ou encore des

caïmans se camouflant au bord de l’eau. Le Parque Nacional Tortuguero, d’une superficie terrestre de 261 km2 et marine de 501 km2, fut créé en 1975 afin de protéger les tortues de la région, mais également la forêt et les canaux qui font immédiatement penser à ceux que l’on retrouve en Amazonie.

 

Texte tiré du guide Ulysse Fabuleux Costa Rica, par un collectif d’auteurs Ulysse

Rythme au travail

Rythme au travail

avec Julie Bélanger

En direct de 08:30 à 11:30
2304
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.