• Accueil
  • Manger plus sainement sans faire augmenter la facture d’épicerie

Manger plus sainement sans faire augmenter la facture d’épicerie

Manger plus sainement sans faire augmenter la facture d’épicerie

Cet article est une collaboration avec Mamanpourlavie.com et a été rédigé par Marysol Tremblay.

 

Alors que plusieurs se fixent de nouveaux défis en janvier, ici c’est en mars, lorsque le printemps se fait sentir que j’ai le goût de nous donner, à moi et ma famille, un nouveau départ. Cette année, sans dépenser plus, je veux mieux manger.

À vos circulaires
Selon un sondage mené en 2016 par le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), pas moins de 72% des québécois auraient comme soucis 1er le prix des aliments et voudraient dans la même proportion manger plus sainement. Pour y arriver ils utilisent des circulaires, des coupons rabais, des cartes de fidélité donnant des points ou d’autres systèmes de rabais pour réduire le coût de leurs achats alimentaires, au moins une fois toutes les deux semaines. Lors d’un atelier culinaire sur la cuisine végétalienne, on affirmait que manger santé ne représentait que 500$ de plus par année. Un bon investissement quand on sait que manger sainement pourrait prévenir de 70% à 80% des maladies cardiaques.

Ici, c’est pareil. On mange ce qui est en spécial, on en fait des réserves et surtout on maximise notre achat. Par exemple, quand le poulet entier est en spécial à 2/12$ j’applique comme astuce :

  • 1 paquet de 2 poulets qui seront rôtis et entourés de légumes racines pour un futur potage
  • 1 paquet de 2 poulets que je ferai bouillir la nuit dans ma mijoteuse ou le dimanche matin dans un chaudron. Pour parfumer la chair et surtout le bouillon j’y mettrai les légumes flétris de mon frigo, herbes séchées, grains de poivre et un peu de sel.


Résultat : près de 8 litres de bouillon maison sans agent de conservation et réduits en sodium. Ce bouillon servira à la préparation de soupes repas, de base de sauce ou encore, il sera congelé pour une future utilisation.


Quant à la chair de poulet, elle fera de savoureux sandwichs pour les lunchs et vous évitera d’acheter des viandes froides hors de prix. Elle sera également super en quésadillas, en hot chicken ou congelée en portion pour un souper rapide.



Manger frais
Saviez-vous que les aliments transformés sont taxables alors que les aliments frais non? Aussi, pour diminuer les coûts, achetez vos fruits et légumes selon les saisons. Des fraises en été sont plus abordables et plus savoureuses. Si vous avez l’espace et surtout le goût, faire un jardin avec vos enfants peut s’avérer économique, amusant et gratifiant pour vos tout-petits.  

Même si couper des légumes demande plus d’efforts que d’attraper une pizza congelée à l’épicerie, avec de l’organisation, vous en sortirez gagnant.  En toute confidence, éplucher des carottes ou couper des concombres c’est ma mort! Pour y arriver, j’utilise ceci comme astuces :

  • Exploiter mes enfants le dimanche après-midi en leur faisant couper les légumes de leurs futurs lunchs et repas de la semaine.
  • Couper oignons, ail et autres légumes qui font pleurer en écoutant en rafale des épisodes de Notre vie (tant qu’à pleurer).
  • Me mettre en compétition contre moi-même soit laver tous les fruits des futures collations entre 2 pauses publicitaires.


Psst. Ne jetez pas vos pelures et retailles de légumes. Mettez-les dans un sac de congélation et quand il sera plein, faites bouillir le tout dans de l’eau pendant 2-3 heures. Vous obtiendrez un super bouillon de légumes maison gratuit!

Diminuer sa consommation de viande (Un petit steak de tofu chéri?)
En 10 ans, le coût de la viande a augmenté de 69%. Résultat? Les gens se sont tournés vers des alternatives telles que le poisson, les sans-viandes, le tofu et surtout les légumineuses. Dans les cuisines collectives, ces solutions de remplacement sont régulièrement utilisées. Riches en fer et très abordables, les légumineuses sont pour ma part des aliments espions que je réussis à camoufler presque partout. Vous pouvez les acheter en vrac ou les avoir sous la main en conserve. Sur Facebook, plusieurs mamans expertes en camouflage m’ont recommandées de :

  • Râper du tofu dans ma sauce à spaghetti
  • Remplacer la moitié de ma quantité de viande dans mes recettes de Pâtés chinois et Chilis par des lentilles
  • Camoufler des haricots blancs dans mes guacamoles, mélanges de thon, tartinades ou smoothies


Des collations santé
Trois enfants à l’école, ça signifie 15 lunchs par semaine dont parfois deux collations par jour chaque, donc 30 grignotines! À moi seule, je fais rouler l’industrie de la barre tendre…sans noix bien sûr. Sincèrement, c’est une dépense considérable à laquelle je me suis attaquée rapidement. Mes trucs :

Achetez les yogourts en liquidation. Même si la date d’expiration est proche vous pouvez consommer un yogourt jusqu’à 3 mois après la date indiquée. Souvent à 50% et acheté avec un coupon, je paye mon yogourt moins de 50 sous le pot de 650g. Je fais des réserves de yogourt grec que j’utilise, entre autres, pour mes vinaigrettes.


J’achète des fruits ou légumes dits moches et j’en fais des compotes, du beurre de fruits, des pestos et des sauces à congeler. Même si leur apparence est diminuée, les marchands locaux m’assurent qu'ils gardent tous leurs nutriments. Les bananes mûres sont parfaites pour faire des muffins ou même des petites crêpes parce qu’elles sont plus sucrées. Quand je vois un panier à 2$ je le prends et congèle les bananes pour des futurs smoothies. En jetant un œil à ces liquidations, vous ferez de 50% à 70% d’économie. Même chose pour le Pain naans, les pitas ou les Mini Ciabattas. Préférez ceux multigrains et congelez-les. Vous aurez sous la main de bonnes bases pour faire de petites pizzas improvisées.


Comme je suis nulle en dessert mais que j’essaie de diminuer mes achats de produits transforméset de faire davantage de DIY culinaires, je me limite pour l’instant à des recettes sans cuisson, rapides et qui peuvent impliquer mes enfants. J’adore leur faire faire des bouchées de brownies dont ils raffolent.

Prochain défi? Faire des barres tendres maison.

La curiosité donne faim
Pour alimenter la curiosité de mes enfants et les impliquer dans leurs repas, j’aime les amener au Marché Kim Phat à Brossard. Véritable coup de cœur pour ses fruits exotiques, herbes fraîches et centaines de sauces à prix mini, vous serez totalement dépaysés. Essayez un Sandwich vietnamien fait sur place et n’oubliez pas d’aller voir les aquariums de raies et de poissons vivants.


Psst. Les dimanches matin, à 8h, des visites guidées sont organisées à la succursale de Brossard. Pour réserver, allez sur leur page Facebook.

 
L’ajout de noix, nouveaux grains, céréales et graines de lin ou chia fait partie de mon défi. À mes yeux, certains de ces aliments sont coûteux mais pourtant très bénéfiques. Après enquête, on me suggère d’acheter en vrac, dans les magasins entrepôts et de conserver les noix au congélateur. De plus, un sac de graines de lin peut durer longtemps si on n’utilise qu’une cuillère par jour dans les céréales, par exemple.

Respecter ses capacités
Comme parent nous voulons le meilleur pour nos enfants, à commencer par leur fournir une saine alimentation. S’il y avait 28 heures dans une journée, je ferais mes propres pâtes et mon lait d’amande comme la belle Marilou. Or, manger santé ne devrait pas être compliqué.

En y allant, une cuillère à la fois, en faisant des substitutions accessibles et en n’effectuant pas un virage à 180 degrés, vous devriez obtenir de beaux résultats et des changements plus que bénéfiques.  

Pour en savoir plus

  • Pour connaître les habitudes de consommation des canadiens, parcourez cette étude du MAPAQ
  • Visitez le site de la super compagnie québécoise Prana pour des idées de collations bios, recettes gourmandes et informations
  • Visitez l’Expo Manger Santé Vivre Vert 2018 pour y découvrir de nouveaux produits, goûter et profiter de promotions propres au salon. Pour gagner des laissez-passer, c’est par ici.
  • Lisez cet article sur les dates d’expiration et dégustez vos vieux yogourts en paix


À préciser : les personnes, évènements ou entreprises mentionnés ne relèvent que de mes goûts personnels et n’ont en aucun cas exercés d’influence sur moi et ne m’ont pas été suggérés par l’équipe de Maman pour la vie. Faire preuve de transparence et d’honnêteté envers les lecteurs est primordial.  
 

Rythme au travail

Rythme au travail

avec Julie Bélanger

En direct de 08:30 à 11:30
2216
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.