nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Vivez mieux pour moins : un super outil pour commencer à économiser

Vivez mieux pour moins : un super outil pour commencer à économiser

Il m’arrive régulièrement de soupirer en songeant à tous les projets que j’aimerais concrétiser. Chaque fois, mon chum me dit la même chose: « Chérie, planifie ton projet, regarde combien il coûte et on va s’arranger pour le réaliser ». Il a totalement raison, mais pour une raison obscure, je préfère me cacher la tête dans le sable en me disant qu’on n’a pas les moyens puis je remets immanquablement à « un jour » la réalisation de mes rêves.

Un outil indispensable pour commencer à économiser

il y a 5 mois

Le livre Vivez mieux pour moins de Béatrice Bernard-Poulin, la fille derrière le blogue Béatrice, anciennement connu sous le nom Eille la cheap!, est arrivé à ma porte justement l’une de ces journées de grand désespoir et il s’est avéré être exactement l’outil dont j’avais besoin pour planifier la réalisation de mes rêves.

Dans son livre qui ressemble plutôt à un journal, Béatrice nous donne de nombreux outils pour apprendre à vivre mieux avec moins. On y retrouve d’abord une section où écrire nos objectifs, des tableaux pour établir notre budget et faire un plan de nos dépenses et une section bilan à la fin. C’est un livre idéal pour quiconque souhaite établir un budget ou réaliser un grand projet, mais ne sait pas par où commencer.

Si c’est votre cas, voici brièvement les étapes à suivre:

Déterminer vos grands projets. Ils seront votre source de motivation. Évaluer le montant nécessaire pour les réaliser et donnez-vous un échéancier.

Établir votre budget mensuel. Il est essentiel de savoir de combien d’argent vous disposez pour savoir combien vous pouvez épargner. On inscrit d’abord les dépenses fixes comme le loyer ou l’hypothèque, l’électricité, les paiements de la voiture puis on note les dépenses variables comme l’épicerie, la pharmacie, le resto, les vêtements, etc. Si vous ne savez pas tout à fait combien vous dépensez pour certaines choses, mieux vaut écrire un montant plus élevé et vous retrouver avec un surplus à la fin que le contraire. L’auteure a aussi prévu une section où noter le premier mois toutes vos dépenses et la catégorie à laquelle elles appartiennent. Vous pourriez être surpris de la somme que vous dépensez en café latté!

Faire régulièrement un bilan. C’est une étape cruciale pour atteindre ses objectifs. Pour chaque case « dépense prévue » dans le livre, il y a une case « dépense réelle ». Conservez vos reçus et notez à la fin du mois le montant réellement dépensé pour chaque poste. Évaluez ensuite où vous en êtes par rapport à votre objectif. Vous avez réussi à économiser la somme souhaitée? Bravo! Vous n’avez pas réussi? Voyez où vous pouvez couper pour vous réaligner sur votre objectif. L’auteure suggère de laisser tomber d’abord les choses qui vous apportent peu ou pas de bonheur.

« Bien vivre avec un petit budget signifie nécessairement faire quelques sacrifices, mais il ne faut pas que ceux-ci affectent notre bonheur. Si vous tenez à votre café de spécialité du vendredi, mais que vous êtes prêt à n’acheter que trois nouveaux vêtements par année, eh bien voilà votre solution! »

Voici quelques-uns des trucs de Béatrice pour dépenser moins :

  • Se donner un budget hebdomadaire et retirer cet argent au guichet automatique le lundi matin. Ce système d’argent comptant permet de voir à quel point l’argent part vite. On peut même laisser ses cartes à la maison pour éviter d’être tenté par une dépense inutile.
  • Adhérer au programme de fidélité de vos commerces préférés. Vous pourrez obtenir des rabais et des offres exclusives. J’ajouterais s’abonner à leur infolettre aussi pour les mêmes raisons. Vous découvrirez peut-être que certaines promotions reviennent périodiquement et pourrez attendre le bon moment pour faire vos achats.
  • Apporter son lunch. Cinq lunchs à 10 $, c’est 50$ par semaine. Si vous travaillez 50 semaines par année, c’est 2500$! Vous feriez quoi avec cet argent?
  • Cuisiner plus. Les restos coûtent cher et les plats préparés aussi. Planifier un menu et acheter juste ce qu’il faut pour le cuisiner peut vous faire économiser beaucoup de sous. Avoir quelques repas au congélateur pourrait vous éviter de commander au resto du coin les soirs de grande fatigue.

Évaluez aussi périodiquement où vous en êtes par rapport à vos grands projets et révisez votre échéance au besoin.

Ce que j’ai réalisé en lisant ce livre, c’est que pour réaliser ses rêves, il faut arrêter d’attendre le bon moment et se donner les moyens de les réaliser en les planifiant soigneusement.

Soirée à votre Rythme

En direct de 20:00 à 00:00

1051
100

Soirée à votre Rythme

avec Stéphane Richard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.