nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Entraînement: faut-il ralentir après 40 ans?

Entraînement: faut-il ralentir après 40 ans?

On a beau dire que 40, c’est le nouveau 30, c’est tout de même autour de cet âge que l’on commence à dépérir… métaboliquement parlant!

Si vous avez atteint la quarantaine, vous avez peut-être commencé à ressentir des inconforts, au repos et aussi à l’effort. Vous avez peut-être l’impression que la machine fonctionne au ralenti ou du moins, qu’elle n’est pas aussi rutilante que lorsque vous aviez 20 ans. Serait-il temps de revoir vos habitudes d’entraînement?

J’ai eu une discussion vraiment intéressante sur le sujet avec mon entraîneuse Sonia Renaud. Tellement intéressante en fait que j’ai décidé de l’enregistrer pour vous, avec mon cellulaire (bruit de camion de vidange à l’appui!).

Comment augmenter votre métabolisme après 40 ans

il y a 4 mois

Vous pouvez écouter le balado juste ici ou encore le télécharger dans votre téléphone et nous écouter en revenant à la maison ce soir ou pourquoi pas, en vous rendant au gym! Pas besoin de tout noter, je vous donne l’information importante et les recettes de Sonia ci-dessous.

Faut-il ralentir après 40 ans?

il y a 4 mois

QU’EST-CE QUI SE PASSE DANS NOTRE CORPS?

Autour de 40 ans, il arrive souvent qu’un dérèglement de la glande thyroïde survienne ce qui engendre des troubles hormonaux… et des inconforts! Il faut savoir que la glande thyroïde gère l’ensemble des organes (le métabolisme de base) et que si elle va bien, tout va bien.

40 ans, c’est jeune vous me direz, mais il semblerait que les symptômes de pré ménopause apparaissent de plus en plus taux. Le coupable? Notre taux élevé de cortisol, l’hormone du stress, qui cause un débalancement hormonal… et ce qui vient avec!

Le pire ennemi du corps qui vieillit est le ralentissement du métabolisme de base. Le métabolisme de base, en gros, c’est l’énergie de base nécessaire au repos pour bien fonctionner. Pour lui donner un petit kick, l’activer, un petit changement à notre routine d’entraînement peut s’imposer.

QUELS CHANGEMENTS APPORTER?

Sonia suggère qu’une routine d’entraînement allégée au gym, complétée par plusieurs petits exercices durant la journée pourrait être plus rentable qu’une heure à se défoncer sur le tapis. Elle propose de diminuer l’intensité de l’effort et d’étaler celui-ci sur toute la journée. On s’entraîne donc plus souvent et moins longtemps.

Chaque mini entraînement aura pour effet de booster le métabolisme et de le tenir «réveillé» toute la journée ce qui maintiendra la glande thyroïde, et donc tout le corps, en bonne santé.

Quelques idées pour s’activer pendant la journée:
Faire des lunges en promenant le chien;
Faire quelques squats en marchant dans un parc;
Au travail, faire une marche à la pause ou encore monter et descendre les escaliers.
Il est aussi crucial d’augmenter sa masse musculaire puisque plus celle-ci est importante, plus le métabolisme de base est rapide. Deux fois par semaine, on fait des poids ou encore des exercices pour lesquels on utilise le poids du corps pour se propulser.

Ces conseils valent aussi pour celles qui s’entraînent depuis toujours, comme Sonia qui a fait de la gymnastique, puis des triathlons avant que son corps ne lui envoie des signaux.

Ce dont il faut se souvenir, c’est qu’en ralentissant le rythme et l’intensité de ses entraînements, on évite les blessures et on peut faire de l’activité physique plus longtemps dans sa vie.

ET LE POIDS DANS TOUT ÇA?

N’oublions pas que pour se sentir mieux dans ses jeans, l’alimentation est primordiale. Pour perdre du poids, il faut mettre les bouchées doubles au bon endroit:

20% dans l’exercice physique

80% dans l’alimentation.

Sonia ne suggère pas d’arrêter de manger, bien au contraire, mais de manger différemment et de boire beaucoup d’eau. Voici donc une recette d’eau au gingembre qui, prise aux premières heures après le réveil, activera le métabolisme et aidera l’élimination :

Dans un grand verre d’eau, mettre:
Jus d’un demi-citron
1/4 c. à thé de cannelle
1 c. à thé de miel
1 c. à thé de gingembre frais râpé

N’hésitez pas à consommer des bons gras comme ceux que contiennent les avocats, les noix et les graines de chia qui aident eux aussi la glande thyroïde. Je termine avec une recette d’épices qui contient du paprika fumé et qui fait toute la différence sur des légumes. À essayer sur un demi-avocat. C’est délicieux, ça goûte presque les chips au BBQ!

1 c. à thé de paprika doux
1 c. à thé de poudre d’ail
1 c. à thé d’oignon émincé déshydraté
¾ c. à thé de sel de mer fin
½ c. à thé de poivre noir fraîchement moulu
½ c. à thé d’origan déshydraté
¼ c. à thé de curcuma moulu
¼ c. à thé de thym déshydraté
¼ c. à thé de paprika fumé

Mitsou et Jean-Philippe

En direct de 11:30 à 13:00

3014
100

Mitsou et Jean-Philippe

avec Mitsou Gélinas

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.